AfroLyne

Le blog d'une Hairloveuse des cheveux crépus, frisés, bouclés ...

Mon retour au naturel

Celui-ci s'est assez bien passé avec mon entourage et surtout avec moi-même. Par contre, pour mes cheveux ... heureusement qu'ils ne peuvent pas parler !

Les membres de ma famille, ont fortement appréciés mon retour au naturel et leurs compliments m'ont beaucoup encouragés dans ma démarche. Merci à vous !

Pour mon entourage professionnel, je ne me suis jamais réellement posé la question. Il y a pas mal de « Nappy Girls » sur mon lieu de travail et je pense que les voir arborer leurs cheveux sans complexes m'a beaucoup aidé dans ma démarche.

Enfin pour ma part, je l'ai plutôt bien vécue et c'est devenu littéralement une obsession, d'où la création du blog ! Je regrette seulement d'avoir eu si peu d'information au début de mon aventure et je tiens à remercier ma collègue de bureau qui a été très patiente avec toutes mes questions (pas loin du harcèlement maintenant que j'y pense) et qui m'a volontairement donné quelques bons conseils ! Je pense que cela a du parfois la fatiguer, mais elle ne me l'a jamais montré et je l'en remercie une seconde fois ! Il y a également cette autre collègue qui a un magnifique nuage et qui a pris le temps de me donner des conseils et de répondre également à mes questions. Merci à vous mes beautés !

Voici la « biographie de mes cheveux » que vous retrouverez également sous un montage d'images en dessous de l'article :

  • De juillet 1984 à 1998 : cheveux 100% naturels, coiffures protectrices pour petite fille ;
  • 1998 : seul et unique défrisage qui fût une douloureuse expérience. La coiffeuse n'a pas voulu rincer mes cheveux alors que je lui avais dit à plusieurs reprises que mon cuir chevelu me brûlait ... Ce n'est que lorsqu'elle m'a vu me diriger vers le bac de rinçage qu'elle s'est décidée à faire quelque chose ... Plus de 3h d'attente pour 20mn de souffrance ! J'ai décidé de partir immédiatement après le rinçage ... sans être coiffée et sans payer ! ;
  • Courant 1998 : après cette mésaventure, je reprends mes coiffures protectrices avec mes cheveux naturels (enfin en transition, mais ça, je ne le savais pas) ;
  • D'octobre 2004 à avril 2008 : une période d'abandon totale pour mes cheveux ! Aucun soin, aucun passage chez le coiffeur, pointes abîmées et non coupées, quelques coiffures protectrices de-ci de-là ... ;
  • Début mai 2008 : Première expérience professionnelle, une de mes tantes m'emmène illico presto chez son coiffeur Ludo, qui ne fût pas surpris de constater l'état de négligence totale de mes cheveux (malheureusement, je n'étais pas la première cliente à venir dans son salon avec des cheveux délaissés de la sorte). Il m'a donné quelques conseils, m'a expliqué certaines choses, mais après autant de temps sans prendre soin de mes cheveux, c'est à peine si j'ai entendu ce qu'il me disait ;
  • Fin mai 2008 à mars 2011 : passage régulier chez le coiffeur (tous les 2-3 mois) pour réaliser un assouplissement, couper les pointes, faire un soin, car je n'en faisais pas à la maison (pourtant à chaque passage dans son salon, il n'a cessé de me répéter d'en faire un au moins tous les 15 jours ... que voulez-vous, quand on est têtue, on l'est jusqu'au bout ...) ;
  • De juin 2011 à août 2013 : arrêt définitif des assouplissements et pratique de soins et coupe des pointes uniquement chez le coiffeur. Je décide de couper mes cheveux et de faire des mèches de couleurs. Cette coupe était idéale pour obtenir du volume et lisser un peu moins mes cheveux. Je passe d'un lissage de tous les 2-3 jours à tous les 3-4 jours, car j'avais constaté qu'il y a beaucoup de casse au niveau de mes cheveux (dû aux mèches et aux non-soins réalisés à a maison ...) et ... roulement de tambours, je réalise enfin des soins à la maison ! ;
  • De septembre à mars 2013 : début du retour au naturel ! Pendant cette période, mes cheveux ont été fortement maltraités ! Je ne savais pas quels produits achetés, comment manipuler mes cheveux, aucune routine capillaire. En somme, aucune connaissance sur le cheveu noir, de manière générale, si je puis dire cela ainsi. Néanmoins, j'ai acheté une multitude de produits, manipuler mes cheveux n'importe comment et tester les mèches synthétiques. J'ai décidé d'appeler cette période, celle du grand n'importe quoi, car concrètement, c'est ce que j'ai fait ! En discutant avec ma collègue de bureau et en cherchant des informations sur la toile, j'ai commencée à comprendre certaines choses sur « le cheveu noir et son entretien » ;
  • Juillet 2014 : 1° coloration intégrale de mes cheveux sans aucune casse ou sécheresse capillaire ... le sujet est presque maîtrisé. Je dis presque, car je continue d'en apprendre tous les jours !
La biographie des cheveux d'AfroLyne

La biographie des cheveux d'AfroLyne

Voilà, vous en savez maintenant un peu plus sur moi et mes cheveux, parlons maintenant de ce qui nous intéresse réellement : « l'entretien du cheveu Noir » !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Lyne

AfroLyne ou jeune parisienne passionnée par les cheveux "Noirs" et particulièrement à leurs entretiens !
Voir le profil de Lyne sur le portail Overblog

Commenter cet article

Chloé 31/03/2017 14:59

C'est sympa de savoir à qui on a à faire ! Donc toi aussi tu ne savais pas que tu faisais une transition. Tu étais quand même jeune, ta mère t'a laissé faire un défrisage. J'ai du attendre mes 18 ans pour faire le mien, et aujourd'hui je regrette amèrement ...

AfroLyne 03/04/2017 14:04

Re-bonjour Chloé ! À cette époque, j'avais 14 ans et on ne parlais pas encore du cheveu Noir de manière aussi décomplexé ... Ne blâme pas trop ma mère, ce n'était pas évident pour elle de devoir avoir à gérer mes cheveux. D'autant qu'elle a les cheveux de type 2a, mais elle m'a tout de même transmis son amour à elle des cheveux en me répétant régulièrement que j'avais des beaux cheveux et qu'il fallait que j'en prenne soin ... c'était sa façon à elle de m'encourager à accepter ma nature de cheveux ;)

DidineDouss 12/04/2015 23:13

Ça te ressemble trop le coup de la décampe en 1998...Elle l'avait bien cherché, celle-là. Mdr.
Super ton témoignage. Merci Afrolyne. :-*

AfroLyne 14/04/2015 19:09

C'est bien me connaître @DidineDouss ... il ne faut pas pousser tout de même ! Mais cette expérience m'a bien servie de leçon : never and ever !!

Nadinezvous 10/04/2015 10:43

Merci pour ton témoignage Afrolyne :)

AfroLyne 14/04/2015 19:08

Mais de rien, il me semblait important de commencer également par ce descriptif. Abientôt !