AfroLyne

Le blog d'une Hairloveuse des cheveux crépus, frisés, bouclés ...

Les soins aux protéines

Jusqu’à l’année dernière, je ne faisais pas de soins aux protéines et/ou de soins profonds hydratants. Pourquoi ? Parce que je ne savais pas qu’ils existaient et qu’il fallait les introduire dans mon régime capillaire, mais également parce que je ne suis pas une experte en cheveux et/ou une scientifique.

Cependant, souvenez-vous, dans la biographie de mes cheveux, je vous disais que mon coiffeur « m'a donné quelques conseils, m'a expliqué certaines choses, mais après autant de temps sans prendre soin de mes cheveux, c'est à peine si j'ai entendu ce qu'il me disait ». Il m’avait déjà parlé des soins profonds hydratants (important pour la nature des cheveux crépus), mais bon, je n’écoutais pas … Surtout que, jusqu'à présent, les protéines vont dans mon bidon et non les cheveux …

« Mieux vaut tard que jamais » comme le dit si bien l’expression !

Il y a quelques articles de cela, je vous parlais des soins que vous devez impérativement réaliser après votre shampooing dans l’article intitulé « Après le shampooing ». Je vous avais promis de revenir sur deux notions distinctes et choses promises, choses dues !

Protéines animales - le jaune d'œuf

Commençons par les conditionneurs aux protéines qui, comme son nom l’indique sont à base de protéines !

Comme vous le savez sans doute, le cheveu est constitué à plus de 80% de protéines : la kératine. Les protéines sont donc plus qu’importantes, car elles contribuent à « la force et à l’élasticité des cheveux ». De ce fait, ce type de soin va avoir pour but de renforcer les cheveux abîmés, mais pas qu’eux. En effet, ce type de soin convient également, voir parfaitement aux cheveux qui sont traités chimiquement tels que les cheveux défrisés, colorés, méchés, … Cependant, les cheveux non traités chimiquement et dit « naturels » ou « en bonne santé » en ont également besoin, mais à moindre doses.

Un trop excès de soins aux protéines peut provoquer l’effet inverse recherché. C’est-à dire qu’au lieu d’être renforcés, vos cheveux risquent d’être affaiblit et vous subirez alors le phénomène qu’on appelle couramment « la casse du cheveu ».

Selon mes recherches et mes expériences, il y a deux cas auxquels les soins aux protéines doivent être appliquées :

  1. pour les cheveux naturels non traités chimiquement : allez-y doucement sur ces soins. Un soin par mois ou tous les deux mois est largement suffisant !
  2. pour les cheveux naturels traités chimiquement (cheveux qui ont subi une coloration chimique, un défrisage, telax, …) : il est plus qu’indispensable que vous réalisiez ce type de soin. Je vous encourage même à en abuser, prudemment bien sûr, mais utilisez-les ! Vous pouvez les utilisés deux à quatre fois par mois, selon les besoins de vos cheveux. Pour celles qui sont dans ce cas, pensez à utiliser des produits aux protéines prêts à l’emploi (shampoings, après shampoings, masque après-shampooing, crèmes coiffantes, ...).

Quel que soit votre cas, c’est à vous de surveiller vos cheveux, de les écoutés et de les comprendre pour savoir si un 2°, 3° ou 4° soin aux protéines est indispensable. Dans tous les cas, lorsque vous réaliserez vos soins profonds aux protéines, il se peut que vous constatiez que vos cheveux soient secs voir rêches. N’ayez craintes et procédez à un soin profond hydratant.

Protéines de riz hydrolysées

Vous pouvez également faire vos propres soins aux protéines en quelques minutes. Les sources de protéines peuvent se trouver pas plus loin que votre cuisine par exemple ! Avocat, citron, crème fraîche, lait de coco, œuf, yaourt, ... cela vous parle très certainement, car vous avez forcément l’un de ces ingrédients dans votre frigidaire !

Le fait d’utiliser l’un de ces ingrédients en préparant vous-même vos soins aux protéines est assez controversé, car, selon certaines études, les protéines seraient « trop grosses pour pénétrer les cheveux en profondeur ». En effet, selon ce sujet de discutions, il faudrait « hydrolyser » les protéines. En clair, il faudrait « les transformés en petits morceaux pour qu’ils puissent pénétrer le cheveu correctement ».

En ce qui me concerne, je suis partagée, car les deux méthodes fonctionnent sur mes cheveux … Je vous laisse donc le soin et le choix de sélectionner les protéines qui conviendront le mieux à vos cheveux.

Pour vous inspirer, je posterai les recettes de soins aux protéines que je réalise !

Protéines végétales - l'avocat

Les appliqués sur les cheveux c’est bien, mais je pense que vous serez d’accord avec moi sur le fait qu’il faille également les inclure dans nos habitudes alimentaires. Faites appel aux deux sources de protéines les plus couramment connues :

  1. les protéines animales : les viandes, à la volaille, à la charcuterie, aux œufs, aux produits laitiers, aux poissons, …
  2. les protéines végétales : les lentilles, haricots blancs ou rouges ou verts, au sésame, au melon, aux courges, aux amandes, à la pomme de terre, farines de soja, …

Contrairement à mes précédents articles, je ne vous proposerai pas de marques de distributeurs liés aux soins aux protéines, car je n’en utilise pas pour l'instant.

A ce sujet, j’en recherche pour cet été, si vous avez quelques marques à me proposer, je vous écoute … enfin, je vous lis.

Enfin, qu’il s’agisse d’un soin aux protéines ou d’un soin profond hydratant, il doit non seulement comporter de l’eau comme premier ingrédient, mais il doit toujours être réalisé sur cheveux propres et mouillés ou humides.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Lyne

AfroLyne ou jeune parisienne passionnée par les cheveux "Noirs" et particulièrement à leurs entretiens !
Voir le profil de Lyne sur le portail Overblog

Commenter cet article

Chloé 27/04/2017 14:45

Ma cousine m'a parlé de ces fameux soins aux protéines. Jusqu'à présent je n'en réalisais pas. Enfin, je veux dire que je fais quelques tambouilles avec du jaune d’œufs, de la banane, de l'avocat, mais je ne savais pas qu'il fallait l'inclure dans ma routine. Par rapport à tout ce que j'ai lu sur ton blog, si je récapitule, je dois réaliser par mois : 1 shampooing clarifiant / 1 shampooing doux / 1 shampooing/soin aux protéines / 1 shampooing doux ? C'est bien cela ?

AfroLyne 30/04/2017 21:08

Heyy Hey Hey ! Well done my dear ! Tu as effectivement bien lu mes précédents posts ! C'est tout à fait cela ! Reste connecté, je vais parler très prochainement d'une alternative aux soins aux protéines #HomeMade pour celles qui débutent et/ou qui n'aiment pas cela !