AfroLyne

Le blog d'une Hairloveuse des cheveux crépus, frisés, bouclés ...

Le shampooing clarifiant

Sans : sulfates, pétrole, alcool, silicones, cire & parabens

Comme je vous le disais dans l’article consacré au shampooing, une fois par mois, il est conseillé de réaliser un shampooing clarifiant pour nettoyer votre cuir chevelu en profondeur ainsi que vos longueurs.

Vous devez sans doute vous demander ce qu’est un shampooing clarifiant ? Comment le faire ? A quelle fréquence ? Où l’acheter ? Est-il possible d’en réaliser un sous forme de DIY (Do It Yourself : Faites-le Vous Même) ? … Dans ce cas, bonne lecture !

Sans : silicones, sulfates, parabens, protéines & glycérines

La plupart des shampooings clarifiant contiennent généralement du sulfate. Le sulfate est le sel de l’acide sulfurique H2SO4 (la formule de l’ion sulfate est SO42). Vous m’avez perdue ?! Alors utilong>isons un langage courant, je vous l’accorde, cela sera plus simple. En clair, un shampooing clarifiant contient des ingrédients particuliers : du Sodium Laureth Sulfate (SLS), les sulfates, de l’Ammonium Lauryl Sulfate (ALS), … Ces dénominations scientifiques désignent toutes la même chose : des sulfates.

Les sulfates sont utilisés comme agent moussant et tensioactif. C’est-à-dire qu’ils servent à éliminer les corps gras (crèmes coiffantes, beurres/huiles végétales, particules fines et autres agents gras utilisés depuis le dernier shampooing clarifiant) dans l’eau. Ils permettent ainsi de se débarrasser de toutes les saletés qui ont pu s’accumuler sur le cuir chevelu (principalement) et vos longueurs.

Cependant, d'autres shampooings sans sulfates peuvent également avoir un fort pouvoir clarifiant tout en étant doux avec votre cuir chevelu !

Vous voilà en partie informés à ce sujet, mais je sens que vous vous demandez toujours pourquoi ai-je commencé cet article en vous disant qu’il est important de réaliser au moins un shampooing clarifiant par mois ou tous les deux mois ?!

Avec sulfates, un anti-pelliculaire & sans parabens

Au fil des shampooings et des Co-Wash, des corps gras adhèrent à votre cuir chevelu et parfois à vos longueurs sans que vous puissiez les voir. Et comme nous voulons tous avoir des cheveux sains et en excellente santé, il est plus qu'important de se débarrasser de ces agents gras qui s’accrochent à nos cuirs chevelus et qui, à terme, risquent d’asphyxier celui-ci !

Le rôle du shampooing clarifiant étant clairement défini, réalisez-en un par mois ou tous les deux mois, (en fonction du besoin de vos cheveux) afin d’éviter l’asphyxie du cuir chevelu et l’apparition d’autres symptômes qui pourraient être un peu plus dangereux pour vos cheveux au fil du temps !

Attention, un shampooing clarifiant ne remplace en rien vos shampooings doux habituels !

Mais alors à quel moment réaliser un shampooing clarifiant ? :

  • une fois par mois ou plus longtemps afin de ne pas « décaper » vos cheveux. Vous l’aurez sûrement compris, il ne s’agit pas d’un shampoing à utiliser au quotidien ;
  • si vous avez l'impression que vos cheveux sont saturés, que vos soins ne font plus d'effets, qu'ils sont ternes et/ou manquent de tonus ;
  • après avoir utilisé successivement des gels, sérums et produits à base de silicone en grande quantité !

Après avoir « clarifié (nettoyer en profondeur) » vos cheveux, vous constaterez qu’ils seront très secs, voire rêches. N’ayez craintes et procédez à la réhydratation de vos cheveux à l’aide d’un soin profond hydratants.

Organic Root Stimulator (ORS) - Upfiting Shampoo : Contient des sulfates

Organic Root Stimulator (ORS) - Upfiting Shampoo : Contient des sulfates

Toutefois, si vous utilisez peu de produits gras et/ou que vous souhaitez partiellement ou totalement bannir les shampooings avec sulfate de vos produits capillaires, il existe des alternatives que j'ai testé pendant le premier semestre de cette année et que je compte réutiliser ultérieurement, car ils ont été efficaces sur mes cheveux :

1. Un shampooing sur deux :

  • 100ml de votre shampooing habituel ;
  • 5 gouttes d’une huile essentielle adaptée à votre type de cheveux et aux besoins actuels de ceux-ci ;
  • Une cuillère à café (CC) de bicarbonate de sodium

2. L’utilisation de poudres indiennes : certaines d’entre elles ont un fort pouvoir lavant tels que le Shikakaï ou l’Aritha par exemple.

3. Deux bonnes recettes de grand-mère type DIY ! Attention, pour celles-ci, n’abusez pas trop du bicarbonate, car il peut être très agressif sur du moyen/long terme :

  • Un shampooing clarifiant : j'utilise cette recette un mois sur deux :
    • 1 CC de bicarbonate ;
    • 1 CC de savon du noir ;
  • Eau de rinçage pour enlever toutes traces de résidus : j’utilise cette recette un Co-Wash sur deux ou trois :
    • 1 CC de bicarbonate ;
    • de l’eau.
Poudres Indiennes : Shikakaï & ArithaPoudres Indiennes : Shikakaï & Aritha

Poudres Indiennes : Shikakaï & Aritha

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Lyne

AfroLyne ou jeune parisienne passionnée par les cheveux "Noirs" et particulièrement à leurs entretiens !
Voir le profil de Lyne sur le portail Overblog

Commenter cet article

Chloé 27/04/2017 15:15

Peut-on dire que le shampooing clarifiant et les soins aux protéines sont identiques ? Je demande, car ils ont tout les 2 un effet asséchant sur les cheveux !

AfroLyne 01/05/2017 17:29

Pas du tout ! Le shampooing clarifiant a un rôle de nettoyeur. Il va enlever en profondeur tous les résidus de crèmes, gels, ... utilisés depuis le dernier shampooing clarifiant.
Tandis que celui aux protéines, va apporter de la force et de l'élasticité en priorité aux cheveux. Ce que le shampooing clarifiant ne fait pas.
L'effet asséchant des deux s'explique par leurs compositions respectives et surtout par leurs objectifs différents : nettoyant et apport de force et d'élasticité.