Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

AfroLyne

Le blog d'une Hairloveuse des cheveux crépus, frisés, bouclés ...

Je suis une #PiscineAddict

Alia Atkinson

Celles qui me suivent depuis le début ou qui ont lu mes derniers articles savent que je suis une #PiscineAddict … Attention, ne vous y méprenez pas, je ne cherche pas à faire une compétition avec Alia Atkinson ou Laure Manaudou, car je serais à peine partie qu’elle aura déjà terminé sa longueur … Bon j’exagère un peu, mais c’est pour que vous compreniez que je ne suis pas une athlète de haut niveau !

Vous vous demandez sans doute pourquoi la piscine, alors que l’on sait que le chlore est un des ennemis de nos magnifiques nuages de coton ?! Parce que j’ai le dos en vrac et croyez-moi, ce n’est pas peu, de le dire !

Me voilà donc en janvier 2013, en train de prendre des cours de natation, à boire la tasse et de constater qu’après chaque cours de natation que mes cheveux étaient secs. Il s'agissait d'une sécheresse qui ne disparaissait pas à l’aide d’une crème coiffante, d’un beurre/huile végétale ou d’une autre méthode d’hydratation. Non, il était question de sécheresse semblable à de la paille.

Je réalise donc la grossière erreur d’un shampooing puis les enduits de vaseline (petit rappel, nous sommes en début 2013 et je n’ai pas encore commencé mon aventure capillaire au naturel). Une vraie catastrophe et je vous passe les détails.

Je décide donc de mener une véritable guerre à ce problème, car la piscine est mon seul « médicament anti-mal de dos » dont je dispose ! J’entame donc une longue recherche, de la documentation et une multitude de tests de produits pour ne plus avoir « de la paille sur la tête », mais au contraire, retrouver mes jolies bouclettes !

 

Cela ne s'est pas fait sans peine, car il a fallu que j’identifie les causes liées à cette sécheresse puis de comprendre qu’être une #PiscineAddict c’est faire face à cinq ennemis principaux, que l’on ait les cheveux crépus ou non :

  • le chlore : un produit chimique et pourtant nécessaire pour le traitement de l’eau dans les piscines ;
  • les shampooings : si vous n’êtes pas une adepte du Co-Wash, assurez-vous d’avoir un shampooing adapté aux sports d’eau. En appliquant les shampooings classiques après chaque séance de natation, vous risquez de procéder systématiquement à un shampooing clarifiant. Ce qui est à réaliser mensuellement et non tous les 2-3 jours. Si vous utilisez des shampooings doux, ils feront leur travail, à savoir laver les cheveux, mais ne supprimeront pas le chlore présent sur vos cheveux. Il vous faudra remplacer votre shampooing habituel par un produit qui possède un un agent lavant ainsi que des agents chargés de restaurer l'hydratation des cheveux ;
  • les serviettes en coton : elles sont à bannir pour le séchage de nos cheveux, mais en pratiquant ce sport, il devient urgent de les supprimer de notre routine quotidienne ;
  • le sèche-cheveux : vos cheveux ont déjà été fragilisé par votre séance de natation, n’aggravez pas leur cas avec le sèche cheveu. Oui, mais en hiver, c’est compliqué, me direz-vous. Après deux ans de tests, je ne trouve pas, car une fois que vous avez trouvé la routine adaptée, ça ne vous prendra qu’une dizaine de minute sur place. Cependant, si vous souhaitez tout de même avoir recours à une source de chaleur, pensez à bien protéger vos cheveux en amont ;
  • la déshydratation des cheveux : le chlore qui est certes important dans les piscines va déshydrater les cheveux. D’où l’importance d’utiliser des produits adaptés et dits « spécial piscine » pour raviver rapidement et efficacement ce problème. Pour cela, je ne vois qu'une seule solution : réaliser un soin profond hydratant après chaque séance (si besoin est).
Je suis une #PiscineAddict

 

Pour conserver votre joli nuage et éviter tous les désagréments que les sports d’eau pourraient lui causer, je vous recommande fortement :

  • de protéger vos cheveux avant d’aller dans l’eau. Pour cela, un beurre/huile végétale ou un produit adapté suffira ;
  • d'attacher vos cheveux en les nattant par exemple. Cela ne va pas éviter le chlore de pénétrer vos cheveux, mais cela vous permettra d’avoir une coiffure protectrice afin de mieux protéger vos cheveux ;
  • mettez un bonnet de bain. Je conçois qu’à la plage ce n’est absolument pas glamour et je me refuse d’en porter lorsque j’y vais, mais à la piscine, devenez amies avec cet accessoire, qui peut être assez sympa visuellement en plus de protéger vos cheveux. Sur ce point, choisissez bien le vôtre :
    • le bonnet en maille ou en gaufre sont conseillés pour les nageuses occasionnelles. Ils sont faciles à enfiler, maintiennent les cheveux longs en place, mais n’ont aucune action d’étanchéité ;
    • le bonnet maille enduite est dotée d'une enduction limitant la pénétration d'eau. Il convient particulièrement aux nageuses occasionnelles (une fois toutes les deux semaines). Vos cheveux seront partiellement mouillés ;
    • le bonnet moule silicone est idéal pour les nageuses intensives (une fois par semaine) et/ou qui recherchent le meilleur hydrodynamisme. De plus, ce type de bonnet est homologué par la FINA. Ce bonnet à une excellente étanchéité due à la compression de la matière ;
    • le bonnet néoprène est conçu pour la nageuse ou triathlète régulière qui recherche un bonnet de natation performant en eaux froides. Petit plus, il protège des UV. ;
  • à la fin de votre séance de natation, lavez-vous immédiatement les cheveux à l’aide du produit adapté que vous aurez choisi ;
  • procédez, si besoin est à un soin profond hydratant ;
  • séchez vos cheveux à l’aide d’un vieux t-shirt et évitez au maximum le sèche cheveu ;
  • protégez vos cheveux du froid à l’aide d’un bonnet ou tout autre accessoire en satin ou soie le temps de rentrer chez vous.
Bonnet en maille / Bonnet en gaufre / Bonnet en silicone / Bonnet néoprène
Bonnet en maille / Bonnet en gaufre / Bonnet en silicone / Bonnet néoprène
Bonnet en maille / Bonnet en gaufre / Bonnet en silicone / Bonnet néoprène
Bonnet en maille / Bonnet en gaufre / Bonnet en silicone / Bonnet néoprène

Bonnet en maille / Bonnet en gaufre / Bonnet en silicone / Bonnet néoprène

Pour que cela vous soit un peu plus parlant, voici ma routine capillaire pour une séance de piscine :

  1. je sectionne mes cheveux en quatre ou plusieurs parties ;
  2. je démêle chacune des parties en appliquant une huile végétale ou un leave-in spéciale piscine et je natte, twist ou réalise un chou sur chaque section ;
  3. j’attache ces nattes ou twists entre elles et les couvre d’un bonnet de bain ;
  4. après ma séance de natation, je réalise au choix et en fonction du besoin immédiat de mes cheveux à :
  • un co-wash ;
  • un shampooing spécialement conçu pour les nageurs et éventuellement à l’application de son après-shampooing ;
  • un shampooing crème chélateur ;

      5. En total option, mais surtout en hiver et en période de canicule, je procède à un soin profond hydratant

      6. Après avoir sécher mes cheveux à l'aide d'une serviette en microfibres :

 

En automne/hiver ou jours de pluie

En été
Je réalise grossièrement 3 à 5 twists/nattes/choux ou qui seront camouflés par bonnet/foulard en satin/Beauty P 5 en 1Si j’ai réalisé un soin profond hydratant, je reprends la même technique que l’hiver
Une fois à la maison, je procède à l’hydratation, au scellage et au coiffage de mes cheveux
 
Dans le cas contraire, je réalise un Wash’n Go en utilisant la L.O.C. Method, mais dans ce cas, la Crème est remplacée par un gel/crème qui définira mes boucles

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Lyne

AfroLyne ou jeune parisienne passionnée par les cheveux "Noirs" et particulièrement à leurs entretiens !
Voir le profil de Lyne sur le portail Overblog

Commenter cet article

Chloé 28/04/2017 16:48

On ne pratique pas le même sport, mais j'aime bien le tableau récap je vais m'en servir pour mes après-sports !

AfroLyne 03/05/2017 13:50

Fais-nous un feedback ;)