Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

AfroLyne

Le blog d'une Hairloveuse des cheveux crépus, frisés, bouclés ...

"DOPE", une comédie qui va vous rendre accro

Voici un petit moment que j’ai été voir ce film, en avant-première pendant l’événement Brown Sugar Days au Grand Rex. Un mois que je me dis qu’il faut absolument que je vous en parle … Mais mon agenda qui ne cesse de se remplir ainsi que les articles que je voulais absolument publier m’ont retardés alors nous y voici … mais pas si en retard que cela puisqu'il est à l'affiche depuis peu !

Dope

Dope

Nationalité : USA

Date de sortie nationale : 04/11/2015

Scénario  et Réalisation : Rick Famuyiwa

Produit par : Forest Whitaker, Nina Yang Bongiovi, Mimi, Mimi Valdes, Caron Veazey, Rick Famuyiwa et Pharrell Williams

Genre : Comédie dramatique

Durée : 115mn

Avec : Shameik Moore, Tony Revolori, Kiersey Clemons, Kimberly Elise, Zoë Kravitz, Chanel Iman, A$AP Rocky, Blake Anderson

"DOPE", une comédie qui va vous rendre accro

Malcolm (Shameik Moore) est un jeune geek qui fait un peu tâche à Inglewood, la banlieu défavorisée de Los Angeles dans laquelle il vît. Ce petit génie, fan de hip-hop des années 1990 et qui emprunte avec élégance le style vestimentaire de ces années-là ne passe pas inaperçue. Il ne connaît pas son père, mais a eu la chance de recevoir un héritage de celui-ci : une VHS de Superfly (vous savez le film de blaxploitation, un courant culturel et social propre au cinéma américain des années 70 et qui a revalorisé l’image des Afro-Américains et dont le héros est … un dealer noir !).

En dehors de sa passion, Malcolm a un but bien précis : décrocher une bourse pour intégrer Harvard. Ce bon élève, sérieux et plus que motivé par son avenir, va, par une situation inattendue,  être invité à l’anniversaire de DOM (Rakim Mayers), le dealer du quartier chaud. Il finit par s’y rendre avec ses deux amis de toujours, Diggy (Kiersey Clemons) et Jib (Tony Revolory) dans l’unique but de se rapprocher de Nakia (Zoë Kravitz). Mais comme dans toutes bonnes fêtes de dealers, la police s’y invite, sans cartons d’invitation et cela va forcément mal tourner … Quelques instants avant que la police embarque DOM, celui-ci cachera de la drogue dans le sac à dos de Malcolm, ce qui changera radicalement son avenir et le fera passer du statut de « geek » à celui de « Dope ».

 

"DOPE", une comédie qui va vous rendre accro

DOPE est rythmé par les titres phares des années 90. Vous y entendrez, Nas, Public Enemy, A Tribe Called Quest, Eric B. and Rakim et Naughty by Nature. En regardant le film, vous remarquerez que la musique intervient toujours au bon moment. Ce qui provoquera dans la salle une euphorie générale (en tout cas, pendant la Brown Suggar Day, c'est ce qui s'est passé).

"DOPE", une comédie qui va vous rendre accro

J’ai beaucoup aimé ce film et la fin du film, je dois le dire, m’a fortement surprise. Les Américains nous ont habitués à des fins moralisatrices. Vous savez les « happy end » qui vous rappelle de manières indirectes et subtiles que voler c’est pas bien, mais qu'aider son prochain ou partager c'est TOP !

Cette fin est atypique, puisqu'elle est une non-morale, mais à l’américaine s'il vous plaît ... car elle nous dit qu’il ne faut pas hésiter à exploiter les failles d’un système qui ne nous laisse, a priori aucune chance de réussir. Etrange n’est-ce pas ? Pas tant que cela, car si vous rapportez les choses aux contextes de la vie réelle, c’est déjà ce que tout le monde fait, morale américaine ou non ! Les Américains ont-ils décider de nous lâcher la grappe avec cela ou étais-ce juste temporaire ?

"DOPE", une comédie qui va vous rendre accro

Pourquoi aller voir ce petit bijoux ? Pour la bande-son évidemment. Elle est superbement bien réussie (oui, je me répète, mais c’est vrai). Mais il y a également les personnages avec leurs caractères bien trempés et les dialogues qui, j’en suis sûr vont vous plaire !

Shameik Moore, par exemple, est la grande révélation du film, il illumine le long-métrage de par son charisme. En plus d'être beau goss, il porte magnifiquement son Afro ainsi que les tenues vestimentaires des années 90 !

Kiersey Clemons que vous avez sans doute aperçu dans la série Transparent, confirme son talent tout comme Tony Revolori qui a été vu dans le fabuleux The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson.

Quant à Zöé Kravitz, qui devient une actrice de plus en plus incontournable. Cette année on déjà pu la voir dans Good Kill et Mad Max : Fury Road.

DOPE - Bande Annonce - VOST

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Lyne

AfroLyne ou jeune parisienne passionnée par les cheveux "Noirs" et particulièrement à leurs entretiens !
Voir le profil de Lyne sur le portail Overblog

Commenter cet article

Chloé 31/03/2017 15:34

J'ai adoré ce film et c'est vrai que pour une fois, la fin, dite non-morale à l'Américaine est surprenante, mais agréable ! As-tu vues les Femmes de l'Ombre, qu'en penses-tu ?

AfroLyne 04/04/2017 11:12

Ah cette fin non morale comme les Ricains aime tant faire m'a beaucoup plu. Un peu déstabilise, à cause de l'habitude de la morale, mais cela est vite passé.
Je n'ai pas vu les Femmes de l'Ombre, par contre les Figures de l'Ombre oui et je vais en parler prochainement !